Voix et Images
UQAM  ›  Voix et Images  ›  Accueil
Voix et Images
 

« Mémoire du conte et renouvellement du roman québécois contemporain », vol. XLII, n° 3, printemps-été 2018, sous la direction de Marise Belletête et Marie-Pascale Huglo

 

voixetimages129

Œuvre en couverture :
Marianne Chevalier, Barbe-bleue, collage et coloration numérique, 2011.

Mémoire du conte et renouvellement du roman québécois contemporain, MARISE BELLETÊTE et MARIE-PASCALE HUGLO

L’ombre des contes dans Les fous de Bassan d’Anne Hébert, SYLVIE VIGNES

Ras-le-bol du Care. Une appropriation des codes du conte, MARIE-HÉLÈNE LAROCHELLE

« On n’a plus les contes que l’on avait. » Le cas de Javotte de Simon Boulerice, MARISE BELLETÊTE

La reine est morte. Reflets de la filiation dans Trois princesses de Guillaume Corbeil, CARMÉLIE JACOB

Trésors du roman et du conte. Frères de David Clerson, SOPHIE MÉNARD

Extrait de la présentation :

« Le conte bénéficie, dans la culture contemporaine, d’un regain de popularité notable, et la vitalité du conte dans la culture québécoise concerne aussi la littérature. C’est précisément sa résurgence dans le roman québécois contemporain qui nous occupe dans ce dossier. La lecture attentive d’œuvres pour la plupart peu étudiées vise à donner un aperçu critique de la prégnance du conte dans la littérature contemporaine tout en faisant converger les modalités et les enjeux de ses réécritures. Il s’agit moins, dans ce domaine, d’écrire de nouveaux contes que de renouveler l’écriture avec le conte : le conte traverse nombre de romans et récits contemporains sur les plans de l’intertexte, de la langue et de la trame narrative, textes tissés d’une mémoire largement partagée, mais qui ne souscrivent pas pour autant aux attentes du genre, voire les dévoient.

Loin de reléguer le conte à un passé idéalisé et révolu, sa reprise dans les
œuvres littéraires contemporaines lui confère une actualité saillante: les éléments
structurants des contes y sont mobilisés, engagés dans un mouvement de transformation aussi bien formelle que narrative, thématique et langagière, renouvelant et redynamisant le récit à partir de motifs et de modèles culturels puissants. Les lectures critiques réunies dans ce dossier, empruntant des pistes d’analyse multiples (psychanalytique, féministe, comparatiste, intertextuelle, ethnographique), cherchent ainsi à prendre la mesure de la présence du conte dans le récit québécois des dernières décennies. »

ÉTUDE (HORS DOSSIER) :
De cueilleur de cerises à écrivain. La figure du primo romancier sur les sites d’éditeurs au Québec, MARIE-PIER LUNEAU

CHRONIQUES :
Essais/Études : L’histoire est un mauvais isolant, JONATHAN LIVERNOIS (à propos de : Éric Bédard, Survivance. Histoire et mémoire du XIXe siècle canadien-français et Charles-Philippe Courtois, Lionel Groulx. Le penseur le plus influent de l’histoire du Québec)

Roman : L’histoire malgré le roman historique, DOMINIQUE GARAND (à propos de : Micheline Lachance, Rue des Remparts; Éric Plamondon, Ristigouche et Taqawan; et Dominique Fortier, Au péril de la mer)

Poésie : « Amitié c’est neige venant », NELSON CHAREST (à propos de : Pierre Morency, Grand fanal; François Godin, Habiter est une blessure et André Roy, La très grande science des adieux du poète russe Ossip Mandelstam)

Essais/Études féministes : Déjouer l’absence pour inventer une transmission féministe, MARIE PARENT (à propos de : Julie Boulanger et Amélie Paquet, Le bal des absentes; Marie-Claude Garneau, Marie-Ève Milot et Marie-Claude St-Laurent, La Coalition de la robe. Documentaire indiscipliné et Eftihia Mihelakis, La virginité en question ou Les jeunes filles sans âge)

 

À paraître
« Contemporanéités d'Angéline de Montbrun et de Laure Conan », sous la direction de Mylène Bédard, Virginie Fournier, Ariane Gibeau et Adrien Rannaud

UQAM - Université du Québec à Montréal  ›  Mise à jour : mars 2009